Une installation électrique aux normes pour sa salle de bain

L’installation électrique des salles de bain est réglementée par la norme NF C15-100, qui définit les standards de l’installation électrique de toutes les habitations. Cette norme implique la mise en place de certains équipements et processus de fabrication que les constructeurs sont tenus de respecter pour des raisons de sécurité et de consommation d’énergie. Le respect de cette norme est d’autant plus important dans la salle de bain puisqu’il s’agit d’une pièce d’eau, dans laquelle une mauvaise installation électrique est particulièrement dangereuse et peut être à l’origine de nombreux accidents. Un électricien professionnel vous conseille sur le nombre de prises et leur emplacement pour couvrir tous vos besoins.

Installer les prises électriques et des interrupteurs dans une salle de bain

Avant toute chose, il faut savoir qu’une salle de bain est décomposée en 3 volumes. Le volume 0 désigne l’intérieur de la cabine de douche ou de la baignoire, le volume 1 correspond aux zones de projections d’eau sur 2,25m de hauteur au dessus de la douche ou de la baignoire, et le volume 2 regroupe les 60 cm localisés autour du volume 1.

Dans une salle de bain, la norme NF C15-100 prévoit l’installation d’au moins une prise de courant. Sa puissance doit être de 16 ampères, et elle doit être alimentée par un transformateur de séparation d’une puissance comprise entre 20 VA et 50 VA. Bien sûr il est possible d’installer d’autres prises, en revanche, comme les interrupteurs, elles doivent être placées suffisamment loin des points d’eau. La réglementation impose que les prises et les interrupteurs soient positionnés entre 90 cm et 130 cm de hauteur. Cette hauteur doit impérativement être respectée car en cas de fuite, l’eau ne doit pas entrer en contact avec une prise électrique. Il est a noter que tous les équipements électriques d’une salle de bain doivent être protégés par un dispositif différentiel de 30 mA.

En revanche, il est strictement interdit de relier la totalité des appareils électriques à une seule et même prise (multiprise). Un circuit spécifique doit être prévu pour chaque appareil.

Installer un chauffage électrique dans une salle de bain

Chauffages électriques et sèche-serviettes ne doivent jamais être placés dans les volumes 0 et 1. Dans le volume 2, il est possible d’installer un chauffage de classe II qui apporte le plus haut niveau de protection d’un chauffage électrique.

Concernant l’éclairage, les salles de bain doivent avoir au moins un point de lumière doté d’un obturateur ou d’un luminaire correspondant à l’indice de protection IP X4.

Nous contacter

48 Chemin du Couchant, 83500 La Seyne-sur-Mer

06 06 78 67 66

What Elec

What Elec